La protection sociale à son tour dans le viseur

 

Un pilier de notre modèle social est dans le viseur du gouvernement : la Sécurité Sociale.

Ce qui est en jeu, c’est le système de financement de la protection sociale.Aujourd’hui basé sur la solidarité- chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins- ce mode de fonctionnement serait remplacé par un système assurantiel privé. Dans ces conditions, le niveau d’accès au soin dépendrait alors de la capacité financière de chacun…Une logique qui vise à transférer la prise en charge de la protection sociale par les cotisations des entreprises sur les ménages.

Depuis des années, sous prétexte d’abaisser le « coût du travail » désigné comme responsable du chômage, les différents gouvernements ont fait le choix d’alléger les cotisations des entreprises , ce qui n’a absolument aucun effet sur l’emploi bien au contraire, et le chômage atteint des records.

La CGT propose de mettre un terme aux exonérations de cotisations, de stopper le processus de financiarisation pour maintenir l’assise du financement de la protection sociale sur ces cotisations.

La Protection Sociale vise à protéger les personnes des évolutions et des aléas de la vie : maternité, à la paternité, à l’entretien et l’éducation des enfants, retraite, maladie, accident de travail, invalidité, handicap, chômage.
Elle doit reposer sur la Sécurité sociale avec pour principe « chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins ». Téléchargez notre présentation !

http://cgt.fr/IMG/pptx/la_se_cu_socle_de_la_protection_sociale-version_de_finitive-120517.pptx

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *