Revendications de la CGT pour les salaires de la Fonction publique et annonces du gouvernement

lettre ouverte aux ministres en amont de la réunion du 18 juin :

« Il y a 20 ans donc, 10 % des agents des 3 versants étaient rémunérés dans une fourchette comprise entre le SMIC et le SMIC + 10 %.
C’est 18 % aujourd’hui.
o Il y a 20 ans, un agent de catégorie C déroulait une carrière complète sur deux grades et bénéficiait d’une amplitude de carrière de 40 %.
C’est 28 % aujourd’hui avec une durée de carrière plus longue de 6 ans.
o La même illustration vaut aussi pour la catégorie B où l’amplitude de carrière sur les deux premiers grades était de 100 % pour ne plus être à présent que de 67 %.
o Enfin, un agent de catégorie A était recruté à 50 % au-dessus du SMIC il y a 20 ans.
C’est moins de 20 % aujourd’hui. »

https://www.cgtservicespublics.fr/vos-droits/remunerations/negociations-salariales/article/ce-que-revendique-la-cgt-pour-les-salaires-dans-la-fonction-publique-lettre

Lors du « rendez-vous salarial » du 18 juin, la CGT avec l’ensemble des organisations syndicales, a porté haut et fort les revendications des personnels.Face à ce front syndical, sur le sujet majeur de la valeur du point d’indice, le gouvernement s’est refusé à entendre la revendication principale des agents de la Fonction publique et a annoncé la poursuite du gel de la valeur du point pour l’année 2019.

Pour en savoir plus : communique_rdv_salarial_du_18_6_18

Cliquer sur l’image pour télécharger le document.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *