Compte rendu du CHSCT du 28 avril 2020

Le 28 avril 2020, un CHSCT s’est tenu en visioconférence, avec des membres de l’administration et des représentants du personnel mais sans médecin de prévention.

Dans ce contexte de pandémie mondiale, le quotidien de chacun et celui de tout le pays se trouve profondément bouleversé.

Nos conditions de travail doivent être repensées pour garantir la sécurité de tous.

Aussi, nous exigerons que tous les moyens soient pris pour assurer la sécurité des agents après le déconfinement.

Nous ne pouvons pas accepter que les agents risquent leur vie et celle de leur famille en venant travailler !!

Moyens de protection

Pour l’autorité territoriale, « tout a été fait  et anticipé».  Or, sur le terrain, beaucoup d’agents n’ont pas de masque, pas de gants ou pas suffisamment de gels hydro-alcooliques.

L’employeur balaye d’un revers de main tous ces constats, et affirme que « rien n’a été remonté » par les agents.

Des masques en tissu vont être distribués aux agents sur leurs sites respectifs, du gel mis à disposition…La CGT demande qu’un état des lieux de chaque site soit effectué préalablement afin de s’assurer que les règles d’hygiènes de base soient mises en place  (comme par ex la mise en place d’essuies mains à usage unique dans chaque site et non  des rouleaux de tissu).

Afin de vous protéger et de protéger vos collègues, nous demandons aux agents de vérifier que ces moyens de protection soient bien disponibles dans vos services respectifs (masques pour tous, gants, gels, produits nettoyants pour les surfaces, etc.). Dans le cas contraire, n’hésitez pas à alerter la CGT ainsi que la boite mail dédiée : infocovid19@cd-essonne.fr.

Nous  re- demandons également à la collectivité de mettre en place un document unique d’évaluation des risques, conformément à la loi.

Télétravail

Concernant le télétravail, l’administration avance qu’il y a au sein du Département de plus en plus de télétravailleurs depuis le début du confinement.

Cette période si particulière est complexe et déstabilisante pour nombre d’entre nous. Les agents effectuent un télétravail confiné, forcé, mal outillé (nécessitant souvent le recours à des outils personnels) et cela n’est pas sans conséquences.

La frontière entre vie professionnelle et vie privée se réduit, et devient plus malléable.

Les tensions sur les agents s’accumulent, parfois exacerbées par les conditions de logement, la vie familiale, ou « l’école à la maison » de nos enfants.

Même en télétravail, certains agents subissent la pression du chiffre, et doivent rendre des comptes quotidiennement pour justifier leur “productivité”.

Aussi, face à ce constat et à l’adaptabilité demandée aux agents, la CGT avance les risques psycho-sociaux pouvant être engendrés.

Le déconfinement

L’administration a déjà acheté et commandé 30 000 tests, sans avoir consulté le CHSCT. Sauf que… ces tests ne sont pas encore homologués !!

La CGT a donc voté CONTRE

.

Nous demandons qu’enfin le dialogue avec la CGT soit présent  en amont des décisions prises par l’administration pour éviter ainsi la commande de tests dont la fiabilité n’a pas été établie et les conditions d’utilisations non définies.

Afin de préparer au mieux la reprise d’activité après le  confinement et de garantir à tous les agents des conditions de travail optimales, nous demandons que les instances soient consultées bien en amont sur les préconisations à prendre (organisation des services, reprise échelonnée du travail, gestes barrières, équipements de protection…).

Nous sommes des agents, nous connaissons cette collectivité et en tant que membres du CHSCT du   syndicat CGT, nous sommes considérés de fait par nos collègues comme des interlocuteurs privilégiés alors,  pourquoi pas par  l’autorité territoriale ?

Au regard du fossé entre le discours de l’administration et l’application réelle sur le terrain, la CGT  demande la tenue d’un CHSCT exceptionnel pour préparer le déconfinement prévu le 11 mai prochain.

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.