Continuons le dé-confinement de nos colères… Pas de retour à l’anormal ! Rassemblement devant l’Agence Régionale de Santé à Evry le mardi 23 juin à 11h30 (face à la Préfecture)

Après un 16 juin massif en Essonne et partout en France où la colère des personnels de la santé et la solidarité s’est exprimé avec force, il faut continuer à porter le message. Ni médailles, ni applaudissements !

Dans nos EPHAD public/privé et nos Hôpitaux Sud-Francilien, Orsay, Longjumeau, Massy, Juvisy, Etampes, Dourdan… les attentes sont grandes et l’exigence d’une réponse aux revendications des personnels est posée.

L’avenir de notre système de santé est en jeu. Il n’y a pas besoin d’un Ségur de la santé pour comprendre ce dont souffre notre système et y remédier.

Revalorisation des postes, embauches massives de personnels, modernisation des structures… De l’argent il y en a, le gouvernement dit avoir débloqué plus de 500 milliards pour soi-disant sauver « leur » économie mais rien pour les hôpitaux et ses personnels à ce jour.

Hormis la prime Covid, que tous les personnels ne toucheront pas, il faudrait attendre juillet pour avoir des réponses. Non, c’est dès à présent que ces réponses doivent être données.

Mobilisation massive des soignants et solidarité interprofessionnelle.

Un préavis de grève court tout le mois de juin; vous pouvez faire grève une journée, une demi journée, une heure , une demi heure…

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.