Covid 19 : Message envoyé le 24/08/2020 au Président du Conseil départemental de l’Essonne

Nous avons envoyé ce jour un courrier au président du CD91.Nous savons que la réalité sur le terrain est très différente de la communication idyllique de l’administration et des élus.

N’hésitez pas à nous faire remonter vos difficultés concrètes : problèmes de masques, de désinfection, de fermeture de site, la gestion des cas positifs covid ou de suspicion,vos inquiétudes, etc…Bon courage dans cette période.

« Monsieur le Président,

Le virus circule toujours activement, et le département de l’Essonne ne fait pas exception.

Dans une semaine, tous les agents du département seront présents dans leur service, ce qui est source de nombreuses inquiétudes et questionnements.

Actuellement, on constate des interprétations fantaisistes des consignes et des règles sanitaires dans certains services et directions. Toutes ces dérives et dysfonctionnements mettent en danger les agents et génèrent un climat anxiogène.

Parce que la CGT représente le personnel et porte la voix de tous les agents, nous vous demandons de mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité dans notre institution :

–          Matériel de protection homologué (distribué aux agents et réapprovisionné), en adéquation avec chaque métier. Protocole de nettoyage quotidien en lien avec la COVID.

–          Des organisations de travail adaptées à la crise sanitaire et concertées avec les agents et les organisations syndicales : réflexion autour de l’activité de chaque service, accueil du public sécurisé (MDE, MDS, collèges, MDPHE, etc.)

–          Généralisation du télétravail pour tous les agents dont l’activité le permet, avec l’équipement nécessaire pour travailler dans de bonnes conditions (une priorisation est demandée pour les agents les plus vulnérables)

–          Clarifier les règles d’absence des agents en cas de fermeture de site, en cas de contamination ou de suspicion de coronavirus, fermeture de l’école des enfants, etc.

–          En cas de suspicion ou lorsqu’un agent est déclaré positif dans un service, définir un protocole clair et harmonisé pour une mise en sécurité immédiate de tous (avec une information systématique au CHSCT)

–          Aucune pénalisation des agents ayant contractés le coronavirus, en supprimant la journée de carence et en maintenant leur RI

Encore aujourd’hui, les directives et règles de base ne sont pas appliquées de la même manière dans les services : le matériel de protection n’est pas toujours distribué, le télétravail n’est pas appliqué à des agents qui pourraient l’exercer, les fermetures de sites et la prise en compte des cas confirmés ne sont pas harmonisés, etc.

La reprise d’activité à la rentrée n’est pas anticipée.

Nous vous rappelons qu’en qualité d’employeur, vous êtes responsable de la sécurité du personnel et êtes tenu à une obligation de résultat.

Cordialement

Le bureau du syndicat CGT

CGT du Conseil départemental de l’Essonne « 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.