Compte rendu du CHSCT du 12 03 2021

Ce matin s’est tenu le premier CHSCT de cette année, nous aurions aimé la présence de Monsieur Langlet, DGS, qui a pris ses fonctions le 1er mars dernier. Un échange sur ses premières impressions sur la collectivité aurait été apprécié.

Ce CHSCT était particulièrement attendu du fait d’un contexte particulier et délicat à l’issue des entretiens professionnels et d’un environnement austère lié à la crise sanitaire.

En effet, lors de cette séance, nous avons abordé notamment des questions essentielles comme le bilan de la cellule d’écoute du Service des Conditions de Travail (SCT).

Cette cellule permet aux agents d’être entendus sur des problématiques rencontrées au travail. Le bilan portant sur deux années, tient en quelques lignes,  avec des chiffres sans aucune analyse,  selon nous, il est ainsi  inexploitable. Nous attendons une étude plus approfondie, des explications, des préconisations mais surtout avoir connaissance de la résolution du problème.

Pourquoi ne pas vouloir collaborer ? Un travail en partenariat avec les membres du CHSCT, qui eux-mêmes sont des agents de terrain, serait bénéfique pour l’ensemble des agents de la collectivité.

De plus, nous avons évoqué la mise en place de la future cellule de signalement et de traitement des actes de violence, de discrimination, de harcèlement moral ou sexuel et d’agissements sexistes qui n’associera pas les représentants des organisations syndicales pourtant formés en même temps que les collègues du SCT.

 Encore une fois l’absence de travail conjoint, nous laisse sceptique sur l’impartialité de cette cellule.

 Malgré ce contexte de travail nous restons en alerte et continuerons à porter votre parole, en vous représentant lors des différentes instances.

Les membres CGT du CHSCT

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.