INSTANCES

Marcel Proust et la CGT

 » L’idée d’un art populaire comme d’un art patriotique, si même elle n’avait pas été dangereuse, me semblait ridicule. S’il s’agissait de la rendre accessible au peuple, en sacrifiant les raffinements de la forme, « bons pour des oisifs « , j’avais […]