Augmentation de la CSG : un tour de passe-passe, surtout pour les fonctionnaires

Il était prévu au 1er janvier 2018, de supprimer cotisations chômage (2,4 %) et maladie (0,75 %) payées par le salarié .En fait, il y aura une réduction au 1er janvier et une autre à l’automne pour le privé. Mais la hausse de la CSG de 1,7 point interviendra bien en une seule fois au 1er janvier. Entre temps, l’argent (plusieurs milliards d’euros) ira dans la caisse de l’État.Un tour de passe-passe qui permettra au gouvernement d’économiser plusieurs milliards d’euros.

Pour les fonctionnaires, Il y aura bien augmentation de la CSG au 1er janvier. Et  d’éventuelles compensations de cette hausse  seront discutées à l’automne seulement…. En attendant , c’est bien une baisse de salaire qui nous attend dès le 1er janvier !

La baisse des cotisations sociales fait peser une menace sur les mécanismes de protection sociale . L’assurance chômage, l’assurance maladie,l’assurance vieillesse, la formation vont recevoir moins de cotisations.Ce sont ces cotisations qui alimentent votre pension de retraite, votre pension d’invalidité, votre allocation chômage ou vos indemnités en cas d’accident du travail. Cela les met en danger.

A lire, un article très éclairant du site « La rotative »: https://larotative.info/pourquoi-les-baisses-de-charges-2360.html

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *