Travailler quand on est malade peut être considéré comme une faute professionnelle

Le CD 91 a souhaité que les agents malades subissent une double peine : le jour de carence , remis en place par le gouvernement, et la baisse du nombre de jours de RTT.

Or, la Cour de cassation, dans une décision du 12 octobre 2017, a considéré que le salarié qui vient travailler tout en sachant qu’il n’est pas en état de le faire peut être licencié. Certes, ce jugement concerne un salarié du privé ; mais transposons cela dans nos services :

Un agent des routes qui vient travailler pour ne pas perdre d’argent ni de congés, et qui a un accident avec le véhicule de service en raison de son état de santé….Le conseil départemental fera-t-il preuve de mansuétude ? ? ? ?

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/actualites/A12262

 

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *