Impôts,prélèvement à la source: non, il n’y aura pas d’adaptation automatique à la situation du contribuable

Le prélèvement à la source entrera en vigueur au 1er janvier 2019.
Il soulève de nombreuses questions concernant les modalités de retenue à la source de l’impôt sur le revenu.La CGT Finances publiques communique:

 Le prélèvement à la source sera un mécanisme complexe et non contemporain, et surtout de nombreux contribuables vont faire des avances de trésoreries, avant d’être remboursés.

Comme nous le disions, les accueils des centres des finances publiques vont devoir faire face à un afflux non anticipé, et ce alors que cette réforme sera prétexte à de nouvelles suppressions d’emploi, dégradant ainsi la qualité du service public et de l’accueil, ainsi que les conditions de travail des agents qui devront essayer de répondre à la demande légitime de nos concitoyens.

Un Article Mediapart du 6 août 2018 démontre ce que disait la CGT Finances Publiques en avril dernier.

Pour le lire, cliquer sur le lien puis sur l’image qui apparait pour télécharger l’article.

Mediapart impots prélèvement à la source

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *