3 jours de grève à l’Hôtel de la Marine : 9 CDI et un service public renforcé

Du 18 au 20 novembre, les agents de l’Hôtel de la Marine ont été majoritairement en grève pour mettre fin à une organisation du travail basée sur la précarité et le sous-effectif engendrant de la souffrance au travail.

Ces trois jours de grève ont abouti à la signature d’un protocole d’accord de fin de grève entre la direction du CMN et la CGT stipulant :

– priorisation de recrutements aux agents précaires actuellement à l’Hôtel de la Marine sur les neuf nouveaux CDI créés en catégorie C et sur le poste de caissier-vendeur en cours de remplacement d’un départ (2 postes ouverts en septembre, 4 le 18 novembre et 3 postes ouverts le 22 novembre). Ces recrutements se feront au plus tard le 1er janvier 2022 ;

pour les précaires actuellement en CDD, des contrats d’une durée d’au-moins quatre mois leur seront proposés à compter du 1er décembre ;

un contrat CDI week-end sera ouvert à la vacance le 1er décembre 2021 ;

un poste d’adjoint à la cheffe du service accueil-surveillance est actuellement en cours de recrutement en catégorie B ;

– une anticipation des plannings sera mise en place pour que les recrutements au mois le mois ne soient plus la norme ;

– qu’à compter du 1er décembre, les personnels en contrats temporaires ayant effectués les trois mois précédents plus de 120 heures par mois pourront choisir de bénéficier de congés annuels en substitution de l’indemnité de congés payés de 12%. L’ultra-précarité sociale et financière retirant certains droits élémentaires comme les congés ;

– un audit organisationnel et sur les besoins en emplois de l’Hôtel de la Marine se déroulera d’ici le 31 mars, il inclura une analyse des situations individuelles d’ici Noël afin d’évaluer les besoins d’ouvertures de postes en CDI nécessaires aux besoins identifiés. Un point d’étape aura lieu avec la CGT au 1er mars 2022. Nous restons vigilants et mobilisés quant aux suites qui seront données à cette lutte et à cet audit.

Cette lutte aura permis aux agents de gagner dignité et respect par la reconnaissance des missions qu’ils effectuent quotidiennement. Saluons également la mobilisation et la solidarité de collègues et camarades de différents secteurs de la CGT Culture (monuments, musées, BnF, conservatoires, manufacture des Gobelins…) ainsi que de l’union locale CGT et de la CGIL italienne qui ont exprimé leur solidarité par leur présence, leurs écrits ou une aide financière à venir.

3 jours de grève ont mis fin à l’ultra-précarité d’une partie importante de l’équipe de l’Hôtel de la Marine.

C’est aussi un service public culturel qui s’en voit aujourd’hui renforcé !

Paris, le 21 novembre 2021

.211121-FIN-DE-GREVE-HOTEL-DE-LA-MARINE-2-1-2-1

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.